Le contrat de Prévoyance : une protection supplémentaire à votre régime obligatoire !

Le contrat de Prévoyance : une protection supplémentaire à votre régime obligatoire !

Le terme « Assurance » nous évoque bien souvent votre assurance Habitation ou votre Complémentaire Santé – produits que nous utilisons respectivement pour un dégât des eaux et une consultation médicale. Ces polices d’assurances vous protègent ainsi que votre famille au quotidien, selon les garanties prévues au contrat.

Mais, qu’en est-il en cas d’interruption longue de votre activité ?

Etes-vous réellement protégé ?

Force est de constater que peu ou prou de citoyens savent à quoi fait référence le terme de « Prévoyance ». Si on ne s’en fie qu’à la définition littéraire, cette notion s’apprécie comme la « Qualité de quelqu’un qui sait prévoir et qui prend des dispositions en conséquence ». Mais, il est malheureusement peu fait écho de sa définition juridique.

En terme juridique, cette notion se réfère au régime complémentaire à celui du régime obligatoire de la Sécurité Sociale. Elle permet de pallier à l’insuffisance de votre régime obligatoire des risques d’Incapacité de travail, d’Invalidité Partielle ou Totale et de Décès.

Souvent perçues comme des assurances à « fonds perdus », ces garanties vous permettent de maintenir votre train de vie malgré une interruption temporaire ou définitive de votre activité ; et donc la perception de vos revenus.

Au travers d’une « prévoyance », vous pouvez vous assurer un montant d’

Indemnités Journalièresqui vous sera versé dans le cas d’arrêt de travail consécutif à une Hospitalisation, unAccident, une Maladie. Cette somme qui vous sera versée en cas d’incapacité temporaire est fixée  la souscription et peut être revalorisée selon l’évolution de  vos revenus professionnels, afin que l’indemnité demeure cohérente à votre manque à gagner.

Vous pouvez aussi vous prémunir contre une perte de capacité totale à exercer votre activité à travers une pension d’invalidité. Certaines compagnies d’assurances vous protègent à partir d’un taux d’invalidité dès 16% et commercialisent des contrats spécifiques pour les activités libérales.

Le contrat de prévoyance peut également prévoir le versement d’un Capital Décès aux bénéficiaires que vous aurez désignés et/ou en cas de Perte Totale et Irréversible d’Autonomie (PTIA) ; ce sont les garanties également requises au minima lors de la souscription d’une Assurance de Couverture de Prêt Bancaire.

En France, la couverture des salariés Cadre dans le Secteur Privé est imposée par la Convention Collective Nationale de 1947. L’Employeur se doit de souscrire un contrat de prévoyance collectif.

La mise en place, par l’Employeur, d’un contrat de prévoyance pour les salariés non cadres est quant à elle facultative.

Si vous êtes Travailleur Non Salarié – Gérant Majoritaire de Société, Avocat, Médecin, Architecte…  Avec la fiscalité Madelin vous pourrez déduire de votre Bénéfice Non Commercial (BNC) les primes versées sur votre contrat de prévoyance, à l’exclusion de celles allouées au capital décès.

Notre mission consiste d’une part à mesurer l’impact d’un arrêt de votre activité, et d’autre part à définir ensemble les ressources financières à mettre à disposition de votre famille pour l’aider à subvenir à tous ses besoins tels que le maintien des conditions d’existence de la famille, les frais liés à l’éducation des enfants, le règlement des droits de succession…

Consultez nous afin d’établir une étude personnalisée d’assurance prévoyance